Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 12:26
En quelques années, la majorité de gauche du Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur a changé d’échelle dans son implication, ses investissements pour les Transports Express Régionaux (TER).
En 1998, il y avait 250 dessertes quotidiennes, il y en a maintenant plus de 700. Plus de 100 000 voyageurs utilisent quotidiennement le TER. 300 millions d’euros annuels sont investis dans le ferroviaire : contrats avec la SNCF, infrastructures, achats de matériel, rénovation des gares. Aujourd’hui la Région est le premier financeur de la SNCF loin devant l’état.

Dés 2000, Gérard Piel, vice président aux transports et aux communications, a fait voter la tarification sociale avec la carte solidarité, les abonnements pour les salariés, pour les scolaires. Cette forte volonté de développer le service public ferroviaire, propre aux élus communistes, se heurte depuis le retour de la droite au gouvernement, à la politique antisociale de casse du service public : 22 000 emplois supprimés en cinq ans, une direction de la SNCF qui pratique les pires méthodes des grands patrons du CAC 40, et un président, Guillaume Pepy, incapable de respecter son contrat avec la Région.
Gérard Piel a alors fait voter par la majorité du Conseil régional des doublements de pénalités, la Région a actuellement trois contentieux avec la SNCF.

Face à cela, le Front de gauche est le fer de lance
de la défense et de la modernisation
du service public ferroviaire.
Ce bref rappel pour montrer que la bataille du rail est en cours !

terpaca.JPGAvec la menace de privatisation des dessertes TER, après la catastrophe du fret et la liquidation des grandes lignes, les groupes privés (Veolia, Deuchban, etc) et les filiales de la SNCF sont sur les rangs pour reproduire en France le désastre britannique qui a suivi la privatisation.

 Le Front de gauche fait de la défense et de la modernisation du service public ferroviaire une priorité.

 Le Front de gauche exige le retour du fret public ainsi qua la sauvegarde de l’entité nationale SNCF. La création d’un pôle public national des transports publics avec la mise en place de délégations régionales, en sera l’outil.
 
 Ces délégations régionales seront en charge des autres modes de transports autre que le TER, les Chemins de fer de la Provence, les aéroports, le fluvial, le maritime et les LER.

 La gratuité des TER permettra un progrès social et écologique déterminant. C’est une priorité du Front de gauche. Pour ce faire, des recettes nouvelles seront créées, doublement du versement
transport pour les entreprises de plus de 9 salariés permettant ainsi à la Région d’en bénéficier, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.
Régionalisation des recettes des amendes des radars, impôt prélevé sur les sociétés d’autoroutes
qui ont bénéficié d’une véritable spoliation de la communauté nationale.

Ces moyens financiers permettront d’offrir un service public gratuit, amélioré, sécurisé avec des (re) créations d’emplois.

Le Front de gauche propose aussi que RFF (le responsable des infrastructures, des voies ferrées, des quais, etc.) soit soumis à une régime de bonus-malus. Le Conseil Régional ne doit plus supporter l'abandon du réseau ou l'absence d'investissements de RFF !
Face à la politique réactionnaire de Sarkozy et de sa bande, face à une direction de la SNCF qui renie ses engagements et qui vole les contribuables de PACA, il faut donner plus de force à la gauche. Il faut ancrer la future majorité bien à gauche, sans compromission avec la droite y compris le MoDem.

C’est cela le vote Front de gauche.

Les élections régionales de 2010 seront l’occasion de mettre un coup d’arrêt à la régression sociale,écologique, démocratique et économique. Amorçons la rupture avec l’ultra libéralisme, refusons le social libéralisme.
Cette élection, à deux tours à la proportionnelle, est peut-être la dernière occasion de vous exprimer démocratiquement, alors choisissez ceux et celles qui ne renoncent pas face à la droite et à son extrême.

Pour battre l’UMP au second tour,
pour éliminer le FN au 1er tour

Votez Front de gauche

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : pcf nice nord
  • pcf nice nord
  • : L'action du pcf dans les quartiers du centre et du nord de Nice, les réactions du parti communiste à l'actualité, aux mauvais coups du duo Estrosi Ciotti. Ce blog nous sert également à exprimer notre solidarité avec les progressistes du monde entier et en particulier avec ceux du bassin méditerranéen de la palestine occupée au portugal en passant par le maghreb et l'italie, notre proche voisine.
  • Contact

Rendez vous

Avenir du Ray : Réunion publique avec les élus communistes Mercredi 2 Octobre de 18h à 20h CAL Gorbella - 65 bd Gorbella 06100 Nice

Recherche

Catégories