Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 15:17

Nous sommes rassemblés devant l’ancienne Bourse du travail-ancien Palais communal. L’occasion pour nous de constater la réalité du bilan de Christian Estrosi. En effet ce bâtiment est revenu à la ville en 2009. Depuis il est à l’abandon et il y a un risque de péril imminent. C’est sans doute pour se « couvrir » que la ville vient, dans la précipitation, de délivrer un permis de construire qui se limite à un entretien des façades et une révision des toitures, là où il y a urgence d’engager une véritable réhabilitation.

Loin des discours, cette situation reflète le mépris du maire sortant pour tout ce qui ne concerne pas la Promenade des Anglais….

Pour notre part, nous avons beaucoup d’ambitions pour ce bâtiment, à l’image de ce qu’il représente. Quand, au milieu du XVIème le conseil communal quitte la ville haute pour rejoindre la ville basse c’est ici qu’il vient s’installer. Inauguré en 1584, transformé à plusieurs reprises, ce Palais sera le siège du pouvoir communal jusqu’en 1868, à l’exception de la période révolutionnaires et du 1er Empire. En 1893 il devient le siège d’une des premières Bourses du travail en France et va le demeurer jusqu’en 2009.

Siège du pouvoir communal, siège du contre-pouvoir des ouvriers face au patronat, notre ambition est de faire de ce bâtiment le symbole du pouvoir rendu aux citoyens et aux citoyennes. C’est ici que nous souhaitons établir le siège d’une structure que nous voulons mettre en place : l’Observatoire citoyen.

Il n'y a pas de démocratie sans contrôle. Aujourd'hui la parole des citoyen-nes est confisquée au profit de « l'expression d'experts » dont l'indépendance est toute relative. En complément du rôle du conseil municipal et des Conseils Citoyens de Quartier que nous voulons mettre en place, nous proposons la création d’un Observatoire citoyen.

Cette structure, composée d’une centaine de citoyens et de citoyennes, sera totalement indépendante de la municipalité. La constitution de cet Observatoire se fera, tous les 4 ans, sur la base d'un tirage au sort dans des configurations représentatives (parité, quartiers, âge.....) et les membres de cet Observatoire pourront bénéficier des formations utiles à l’exercice de leur mission.

L’Observatoire sera habilité à contrôler et auditionner les élus sur l’état d’avancement et de réalisation des engagements pris par les Assises de la Ville, contrôler le budget, les régies publiques et les Délégations de Services Publics (DSP). L’Observatoire rendra compte de ses travaux tous les deux ans lors des Assises de la ville.

L’importance de l’Observatoire pour rendre du pouvoir aux Citoyen-e-s, pour favoriser la transparence et l’appropriation de « la Politique » par tous et toutes, nécessite de lui donner une véritable place dans la ville. Et quel endroit plus approprié que ce bâtiment qui pendant plus de quatre siècles fut tour à tour Palais communal et Bourse du travail !

 

 

Robert INJEY

Liste "Nice l'Humain d'abord"

Merci à Marianne pour la réalisation des panneaux de toutes les inaugurations et à Emmanuel pour les photos.

Nice l'humain d'abord : Inauguration du siège de l'Observatoire citoyen (Place St François)

Partager cet article

Repost 0
Published by pcf nice nord - dans Nice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : pcf nice nord
  • pcf nice nord
  • : L'action du pcf dans les quartiers du centre et du nord de Nice, les réactions du parti communiste à l'actualité, aux mauvais coups du duo Estrosi Ciotti. Ce blog nous sert également à exprimer notre solidarité avec les progressistes du monde entier et en particulier avec ceux du bassin méditerranéen de la palestine occupée au portugal en passant par le maghreb et l'italie, notre proche voisine.
  • Contact

Rendez vous

Avenir du Ray : Réunion publique avec les élus communistes Mercredi 2 Octobre de 18h à 20h CAL Gorbella - 65 bd Gorbella 06100 Nice

Recherche

Catégories