Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 13:41

La paix est possible, mais pas à la manière Obama-Netanyahu

"La clé du succès de toute négociation politique est la volonté du côté israélien de mettre fin à l'occupation et de supprimer les colonies de peuplement afin de permettre la création d'un Etat palestinien avec pour capitale Jérusalem-Est à côté d'Israël, dont le capital sera Jérusalem-Ouest », insiste le Comité central du PCI en sa 12e session, qui a eu lieu à Haïfa, le 3 septembre 2010.

La cérémonie d'ouverture des négociations directes entre le gouvernement Netanyahu et l'OLP servent apparemment le président américain Barack Obama comme un succès diplomatique et politique dans la perspective des élections du Congrès en Novembre. Néanmoins, il ne semble pas que les négociations entre Netanyahu et Abbas apporteront un accord de paix.

Semel_Maki.pngLe PCI continue à soutenir la réalisation d'une paix juste, stable par des négociations fondées sur les résolutions pertinentes des Nations unies, sur la fin de l'occupation israélienne et sur la reconnaissance du droit du peuple palestinien à la souveraineté et l'indépendance dans les territoires occupés en 1967. L'expérience des 17 années écoulées depuis la signature des Accords d'Oslo nous a enseigné que, sans accord préalable sur un calendrier pour les négociations et leur objectif - la création d'un Etat palestinien avec pour capitale Jérusalem-Est et la résolution de toutes les questions du statut final , y compris la question des réfugiés -, les négociations n'ont aucune chance de mettre un terme au conflit.

Le gouvernement de droite dirigé par Netanyahu est intéressé par des négociations directes comme un moyen d'échapper à sa très mauvaise  perception par l'opinion publique internationale depuis la guerre de Gaza et la mise à mort criminelle de la passagers à bord de la flottille de solidarité avec Gaza. Netanyahu estime également que des progrès apparents aideront les Etats-Unis à faire pression sur les Etats arabes pour se joindre à l'offensive de conspiration contre l'Iran, qui constitue un objectif stratégique américano-israélien. Ce que le gouvernement Nétanyahou n'a pas, ainsi qu'il ressort des déclarations faites par ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman et les autres ministres, c'est la volonté de démanteler les colonies et la fin de l'occupation.

Netanyahu et son gouvernement ne se contente pas seulement de rejeter les principes de la retraite de tous les territoires occupés en 1967, le démantèlement des colonies et la solution de la question des réfugiés conformément aux résolutions de l'ONU -  mais se prépare à relancer la construction dans les colonies à la fin de la période de gel en vigueur. Et si cela ne suffit pas, ils exigent que comme condition préalable à tout progrès vers un accord, les dirigeants palestiniens doivent reconnaître l'annexion de territoires à Israël et dans le «caractère juif» de l'Etat d'Israël, ce qui signifie l'exemption de la demande pour l'égalité des nationaux et des droits civils pour la population arabe en Israël.

Nous, communistes israéliens, Juifs et Arabes, avertissons que les positions de Benyamin Nétanyahou et les demandes, appuyées par l'administration Obama, ne conduiront pas à un accord de paix mais à une autre guerre. Les provocations de l'armée israélienne à la frontière nord et dans la bande de Gaza, l'accélération de la course aux armements et les différentes manoeuvres indiquent les préparatifs d'une offensive militaire contre des cibles proches (Liban, Syrie, Iran).

Beaucoup de voix palestiniennes se sont élevées pour critiquer le président Abou Mazen, qui a vacillé face aux menaces de l'administration Obama de bloquer toute aide économique et a décidé de se joindre aux pourparlers. La gauche palestinienne a publié une proclamation importante et sans équivoque appelant à s'abstenir, dans les circonstances actuelles, de la participation dans les négociations parrainées par les américains, en alertant que ces dernières vont affaiblir l'Autorité palestinienne.

Le PCI est solidaire des forces de gauche au sein du peuple palestinien, qui luttent contre toutes les reculs dans la lutte pour mettre fin à l'occupation et la réalisation d'une paix juste et stable, et qui demande que l'Autorité palestinienne prenne une position ferme sur le retrait complet d'Israël des territoires occupés en 1967.

Le PCI appelle les amoureux de la paix en Israël, Juifs et Arabes, à lutter ensemble contre le gouvernement de droite de Netanyahou et sa politique désastreuse et pour paix israélo-palestinienne sans occupation ni annexion.

Le PCI salue le courage des gens de théâtre de nombreux auteurs et chercheurs qui ont déclaré leur refus de se produire dans la colonie d'Ariel, comme dans tout autre installation, et qui ont demandé à leurs directions des théâtres à travailler seulement au sein d'Israël. Cette résistance contribue à l'effort de mettre fin à l'occupation et démanteler les colonies, qui sont un obstacle à une vie de paix et de relations de bon voisinage.

Les tentatives hystériques des ministres du gouvernement, députés de droite (membres de la Knesset - le parlement israélien) et les organisations proto-fasciste de terroriser des professionnels du théâtre et des artistes et des universitaires critiques, de menacer de licenciement et de retrait de financement, tout cela insiste sur le lien fort entre la défense de la démocratie et de la liberté de pensée et la né cessité de mettre fin à l'occupation du peuple palestinien.

Le Comité central du PCI dénonce la campagne d'intimidation contre les professionnels du théâtre, des artistes et des universitaires, ainsi que les arrestations en cours de ceux qui résistent à la dépossession et le règlement à Sheikh Jarrah et Silwan à Jérusalem-Est.



L'escalade dans la politique de dépossession

Les démolitions répétées du village non reconnu d'al-'Araqib dans le Néguev, entraînant l'abus et l'exposition de ses habitants, sont l'expression de la politique de l'escalade de la dépossession raciste, du mépris des droits fondamentaux de l'homme et constituent un nettoyage ethnique.

Des citoyens arabes et juifs ont construit opposition militante à la démolition, l'aide à la reconstruction du village. Le PCI est fier de leur action et les félicite.

Le PCI dénonce les démolitions, la brutalité policière, les arrestations et les poursuites judiciaires contre les combattants pour la paix et l'égalité - parmi eux Ayman Odeh, Secrétaire du Hadash (Front démocratique pour la paix et l'égalité).

Le PCI réitère son soutien au droit au logement et au droit des Arabes Bédouins de vivre sur leurs terres. Le Bureau politique invite les organes du Parti à poursuivre leurs actions de solidarité avec les habitants d'Al-'Araqib, pour recueillir des dons pour eux et à faire tout leur possible pour soutenir la reconstruction du village.



Le dixième anniversaire de Octobre 2000 événements

Dix ans se sont écoulés depuis que la police a abattu 13 citoyens palestiniens d'Israël qui protestaient contre l'oppression du peuple palestinien. Dix ans ont passé, mais les tireurs et les responsables de ces meurtres n'ont pas été mis en examen et les résultats importants de la commission d'enquête présidée par le juge Theodor Orr n'ont pas été appliqués.

Le Comité central soutient la déclaration d'une grève générale des citoyens arabes israéliens pour commémorer le dixième anniversaire des événements d'Octobre et mettre en lumière la lutte contre la dépossession et de toutes les formes de discrimination, y compris la discrimination bugetaire contre les Arabes  par les conseils locaux.

Le Comité central appelle les organes du Parti et la Jeunesse communiste à mobiliser leurs forces pour la réussite de l'événement judéo-arabe qui se tiendra à Nazareth le 2 octobre, marquant une décennie depuis les événements d'Octobre et en appelant à la lutte commune contre le danger du fascisme et pour un avenir de l'égalité. Le Comité central appelle également à des événements similaires qui seront organisées dans d'autres villes

 

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : pcf nice nord
  • pcf nice nord
  • : L'action du pcf dans les quartiers du centre et du nord de Nice, les réactions du parti communiste à l'actualité, aux mauvais coups du duo Estrosi Ciotti. Ce blog nous sert également à exprimer notre solidarité avec les progressistes du monde entier et en particulier avec ceux du bassin méditerranéen de la palestine occupée au portugal en passant par le maghreb et l'italie, notre proche voisine.
  • Contact

Rendez vous

Avenir du Ray : Réunion publique avec les élus communistes Mercredi 2 Octobre de 18h à 20h CAL Gorbella - 65 bd Gorbella 06100 Nice

Recherche

Catégories