Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 04:06

Communiqué de presse

 

logo pcf fdg largeur1 cmjnUne nouvelle étape dans la désorganisation de l'infrastructure transports publics urbains et la préparation des esprits à une privatisation pour cause d’austérité :


Après la version Prom’ de la ligne 2 et un retard de 4 ans dans la mise en service pour cause d'enterrement, 

 

  •  la remise « aux calendes grecques » de l’extension de la ligne 1 vers la Trinité et de la ligne 3 destinée au grand stade de St Isidore, qui sera  inauguré en septembre prochain sans accès régulier en transports en communs,
  •  la destruction de la gare routière sans remplacement, accompagnée du rallongement des temps de parcours et de correspondances supplémentaires
  • l'annonce du ticket solo à 1,5€, 
  •  le mépris des niçois accompagne  ce nouveau calendrier dont le prétexte- l’austérité gouvernementale-fait frémir quand on constate quotidiennement les gaspillages insondables de l' argent du contribuable.

 

 

                  Emmanuelle Gaziello, conseillère municipale de Nice

 

Estrosi rattrapé par les………chiffres !

 

Le maire de Nice a toujours un problème avec les chiffres. Il pratique avec beaucoup de talent la sous évaluation des dépenses et la surévaluation des recettes (1)….

 L’affaire du tramway en est une parfaite illustration. Annoncé à 450 millions d’euros le 4 décembre 2009, nous en sommes aujourd’hui  à 650 millions hors taxe. Chiffre avancé,  avant le premier coup de pelle,  et comme dans tous les projets de cette nature il est à prévoir un surcoût à l’arrivée entre 15 et 30%.

 La décision de Christian Estrosi de  stopper la réalisation de  la ligne 2 «provisoirement à Jean Médecin »  illustre en réalité l’impasse budgétaire dans laquelle se trouve la ville.

Certes il y a la responsabilité de l’Etat qui continu de se désengager avec la diminution des dotations globales.

Il y a aussi l’entêtement de C. Estrosi à faire le choix du tramway-métro qui représente un surcoût de l’ordre de 250 millions d’euros.

 Une autre solution existe, en surface sur toute la longueur, avec une connexion directe sur la ligne 1 entre jean-Médecin et Garibaldi.  Une solution plus rapide, moins coûteuse et qui permettrait de financer plus rapidement la prolongation de la ligne 1 à l’Ariane-la Trinité et la prolongation de la ligne 2 vers le Port et au-delà.

Ces propositions, les élus communistes les portent depuis 2009, mais force est de constater que le maire de Nice préfère l’entêtement au bon sens. Jusqu’à quand ?.....

 

Robert INJEY

Conseiller municipal de Nice

Président du groupe communiste et Front de Gauche.

 

(1): pour rappel les annonces assez surréalistes sur les dotations de l’Etat lors du passage en communauté urbaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Nice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : pcf nice nord
  • pcf nice nord
  • : L'action du pcf dans les quartiers du centre et du nord de Nice, les réactions du parti communiste à l'actualité, aux mauvais coups du duo Estrosi Ciotti. Ce blog nous sert également à exprimer notre solidarité avec les progressistes du monde entier et en particulier avec ceux du bassin méditerranéen de la palestine occupée au portugal en passant par le maghreb et l'italie, notre proche voisine.
  • Contact

Rendez vous

Avenir du Ray : Réunion publique avec les élus communistes Mercredi 2 Octobre de 18h à 20h CAL Gorbella - 65 bd Gorbella 06100 Nice

Recherche

Catégories