Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 14:42

Logo-NCA10"Il n'y a pas d'alternative" nous répète-t-on à longueur d'onde

et pourtant la France et le monde en général n'ont jamais été aussi riches..et certains continuent de s'enrichir...
La preuve: au lieu de construire du logement social là où c'est possible , la Ville de Nice modifie son PLU pour le supprimer là où il était prévu.
Comme cela, le propriétaire vendra sa parcelle(1,5ha constructible , ce n'est pas rien!!) plus cher que pour du logement social...et il se trouvera quand même des personnes pour se loger à ce prix là, même si ces personnes ne sont pas des "actifs niçois"(l'expression n'est pas de moi, elle est du maire himself)!!

 

MODIFICATION N°1 DU PLU -  ENQUETE PUBLIQUE LE 23 FEVRIER 2012-

 

Observations des élus communistes de Nice

 

Les grandes orientations du PLU de Nice « ville verte de la Méditerranée »

ont pour ambition de promouvoir un modèle innovant « d’éco-territoire » méditerranéen pour faire de Nice la « Ville verte de la Méditerranée »,
Ces orientations générales s’articulent autour des quatre thèmes fondateurs du projet urbain de la ville :

  • préserver et valoriser un paysage et un environnement exemplaires ;
  • se loger et vivre ensemble ;
  • mieux circuler et se déplacer autrement ;
  •  

En préambule, 70% de la population est admissible au logement social. Il peut concerner des familles aux revenus allant jusqu’à 44.000 euros par an (pour une famille avec 2 enfants) (Logements social PLS)

Servitudes « Mixité Sociale »

La SMS 17, Parcelle « Escota » :14.676 m2.  Loin des objectifs apparents de Mixité sociale réaffirmés dans cette modification du PLU de Nice, la modification SUPPRIME tout logement social mais « passe » le cos de 0.25 (3669 m2 droits à construire) à 0.15(2200 m2 droits à construire), Hauteurs 9m à Hauteurs 7m. Prétexte absence de travaux de voirie et d’équipements publics insuffisants…Pourquoi ne pas programmer sur cette parcelle 50% de logements sociaux et une servitude pour une crèche et un équipement public??? La réponse est claire: lorsque le programme contient "trop" de logement social, les promoteurs immobiliers ne sont plus intéressés, ou alors ce sont les finances publiques qui ne le sont plus....en raison du coût de la VEFA(Vente en l'Etat Futur d'Achévement) au m2

 

  • Si l’on regarde alors le chapitre stationnement, page 18/57, la modification du PLU « laisse » la surface de logement privé par parking dans cette zone à 60m2, soit 37 Parkings
  • "passe"La surface de logement locatif social par parking dans cette zone de 120 m2 à 100m2 soit 22 parkings…………………….Pour le même nombre de logements.

On comprend ainsi mieux comment, au prétexte de voirie et d’insuffisance d’équipements collectifs, la Servitude de Mixité Sociale17 est supprimée, laissant un promoteur faire main basse sur cette magnifique parcelle pour y construire du logement privé à haute valeur ajoutée, sans que la Métropole n’investisse pour du transport collectif(« mieux circuler et se déplacer autrement ») et n’investisse en équipements collectifs (« vivre ensemble »), c'est-à-dire dote ce nouveau quartier des équipements publics nécessaires. Ceci obligera ainsi les ménages qui habiteront cette parcelle à se déplacer uniquement en voiture, même pour emmener les enfants en crèche ou école, au détriment des objectifs affichés de désengorger le Vallon de la Madeleine ; La Ville abandonne sa puissance publique de production de logement social dont le besoin est immense afin que le propriétaire puisse faire une « bonne vente »

 

LA SMS 100, parcelle « Ville de Nice »(10.874m2). Le retrait de la modification antérieure du PLU N°1 - - alourdissant les droits à construire du logement social de 1600m2 à 8000m2 est raisonnable. Il reste donc 1600m2 de droits à construire dont 80% de logement social.

Si au lieu de supprimer la MS17(Parcelle Escota), on laissait 80% de logement social sur les nouveaux 2200m2 de droits à construire, on obtiendrait un équilibre entre les deux parcelles, et surtout, avec une moyenne de 80m2 par logement, c’est 44 familles de travailleurs qui pourraient se loger dignement et dans un cadre de vie exceptionnel.

 

Mais au prétexte de satisfaire les riverains de la Costière qui ne s’opposent –légitimement au final-qu’à « la ghettoisation et à la paupérisation forcée de leur cadre de vie », le maire de Nice accorde des droits à construire du logement privé totalement abusif sur la SMS17.

 

Au final, c’est une ghettoïsation forcée quand même puisque ne pourront se loger sur les 2200m2 constructibles de la « parcelle Escota » que des ménages à haut revenu, et qu’au prétexte d’abandonner les programmes sociaux, on abandonne aussi les équipements collectifs nécessaires on abandonne l’exigence de déplacements durables. On provoque donc au final un surcroit de circulation dans le Bd de la Madeleine !!

 

CONCLUSION. Sachant que le logement social est destiné à une population gagnant jusqu’à 44.000 euros par an (pour une famille avec 2 enfants)(en PLS), et qu’il est seul garant de mixité sociale,

 

Je propose donc, que la SMS 17(216 Ch de la costière) avec les nouveaux allégements  de droits à construire(cos 0.15 h 7m) reste SMS avec 80% de logements sociaux, comme l’est restée la parcelle « ville de NiceMS100 »(158ch de la costière). Et qu’un emplacement réservé soit crée pour une crèche sur la parcelle SMS17 (216 ch de la costiére).

Qu’un emplacement réservé pour une bibliothèque municipale et un emplacement réservé pour un clos de boules soit inscrit sur la parcelle Ville de Nice.(SMS 100)  

Que NCA s’engage à améliorer la desserte aussi bien en voirie que transports en commun, vu le budget conséquent consacré aux transports.

__________________________________________________________________________

 

Lingostiére page 23/ 57 ; ouverture à l’urbanisation au sud de la zone commerciale.

Les 44 familles qui n’auront pas pu se loger à la costière, "n’auront qu’à partir" à 16 kms du centre ville : à Lingotière, où 6ha sont ouverts avec un cos1 dt 0,5 habitat, et hauteurs 21.5m.

Soit 30.000m2 constructible habitation et 30.000m2 constructible activités commerciales.

Un véritable quartier. Espérons que les  «  nombreuses entreprises souhaitant s’implanter dans ce secteur », seront malgré la crise à même de pourvoir des emplois pérennes pour ces familles qui habiteront un véritable « ghetto ».Par ailleurs, il n’est spécifié aucune obligation d’équipements publics ni de transport en commun, sachant que le train des Chemins de fer de Provence ne reçoit à ce jour et au budget 2012 de la Métropole aucune aide pour améliorer la desserte.

 

Escota page 20/57.Nouvelles délimitations du domaine public autoroutier des emprises de l’autoroute A8 concédée. La parcelle ainsi accordée à la société Escota pour du « dépôt de véhicules accidentés »est en zone UAi, st Isidore, « secteur urbain d’habitation relativement dense ».cos 1.2, hauteurs 12m à l’égout du toit…et au bord de la voie des 40m. Bonjour l’environnement pour les riverains et les futurs habitants de cette zone.

 

 Escota page 20/57. le conseil Général abandonne son Emplacement Réservé N°5202 à Escota/Etat pour qu’Escota y fasse 300 emplacements dans un parc autos. A qui sont destinés ces emplacements, et pourquoi, si le besoin de stationnements est important à cet endroit là, n’a-t-on pas indiqué dans ce PLU : qui investit, qui devient propriétaire du parc auto, quel est le montage, ou la concession.

 

Centre Multimodal Arénas page 21/57 Pourquoi supprimer l’ER 5301(4372m2), alors qu’il est destiné à une gare multimodale et aux transports en commun ?rien n’est précisé sur la nouvelle destination de cette parcelle, et où seront localisés les pôles d’échanges multimodaux.

 

Iscles du Var page 24/57 Alourdissement des droits à construire de cos 0.18 à cos 0.40 : Pour « autre chose » que des « équipements sportifs, services publics liés au sport, au loisir ou à l’enseignement universitaire ou à la culture » Pour y faire quoi ?? des hôtels ?? L’iscle du var, zone AUp, située au nord du Charles Herman, « extension du Parc des sport », est destinée à recevoir des équipements publics (sport, loisirs, détente, enseignement, culture) sur 57 ha. Et les activités liées à ces fonctions : hébergement, bureaux.

Contrairement à l’objectif affiché « d’économiser l’espace et de se tourner vers la mixité fonctionnelle », mixité qui pourrait résider aussi dans la pérennité des terres agricoles fertiles existantes : augmenter les droits à construire des hébergements hôteliers, bureaux, en augmentant le cos de 0.15 à 0.40 sans préciser pourquoi me parait abusif.

 

Emmanuelle Gaziello, Conseillere Municipal de Nice, Groupe communiste et républicain.

Conseillere de la métropole niçoise, Groupe Front de Gauche

, au nom du groupe communiste et républicains de la ville de Nice.

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Nice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : pcf nice nord
  • pcf nice nord
  • : L'action du pcf dans les quartiers du centre et du nord de Nice, les réactions du parti communiste à l'actualité, aux mauvais coups du duo Estrosi Ciotti. Ce blog nous sert également à exprimer notre solidarité avec les progressistes du monde entier et en particulier avec ceux du bassin méditerranéen de la palestine occupée au portugal en passant par le maghreb et l'italie, notre proche voisine.
  • Contact

Rendez vous

Avenir du Ray : Réunion publique avec les élus communistes Mercredi 2 Octobre de 18h à 20h CAL Gorbella - 65 bd Gorbella 06100 Nice

Recherche

Catégories